Choye

… toute l'info de la commune

22 février 2011

406 habitants

Chantal Fournier, agent recenseur, a terminé sa mission le samedi 19 février dans les délais impartis par l’INSEE. Ce travail très important a permis le rencensement de 406 habitants (sans sompter les enfants de l’IMP) et de 205 logements. Ce chiffre sera officiel dès sa publication par l’INSEE qui, jusqu’à présent, évaluait la population de Choye à 355 habitants (410 avec l’IMP). la mairie et Chantal Fournier remercient vivement les habitants pour l’accueil qu’ils ont réservé à l’agent recenseur et leur disponibilité pour remplir les questionnaires.

22 février 2011

Décès de Patrick PERROT

Patrick Perrot, 40 ans, est décédé à Choye le lundi 21 février 2011. Condoléances.

21 février 2011

Le retour de la haie

Sabrina et Guillaume de Dinechin du château de Villefrancon ont gagné un prix dans le cadre de l’opération « 200 000 arbres pour un territoire » financé par la fondation Yves Rocher et le figaro magazine en partenariat avec l’association française des arbres et des haies champêtres. Ils ont ainsi pu planter 5 200 arbres et arbustes sur deux kilomètres le long de la route départementale n° 474. Il s’agit de reconstituer une haie d’antan comportant une vingtaine d’essences différentes : chêne, tilleul, noyer, aulne, sureau, noisetier, érable… Bravo pour cette initiative.

21 février 2011

Conseil Municipal

1.Plan d’aménagement de la forêt communale : Le conseil municipal approuve le travail engagé par l’ONF et la commission bois du conseil municipal pour étudier un plan d’aménagement de la forêt communale pour la période 2012-2031. 2. Activité piscine : En 2010, l’ouverture a été élargie aux habitants des communes de Velloreille-les-Choye et Villefrancon dans le cadre d’une convention signée entre ces trois communes. 181 entrées adultes et 349 entrées enfants soit 530 entrées ont été réalisées en 2010 soit une augmentation de 45% par rapport à 2009 (366 entrées). Le déficit s’est élevé à 2049,92 € pris en charge par les trois communes dont 1312,83 € pour Choye, 260.37 € pour Velloreille-les-Choye et 476,73 € pour Villefrancon. 3. Syndicat de la Morthe : Le conseil municipal autorise le maire à verser la cotisation annuelle à hauteur 1 061,85 €. 5. Bâtiment communal de stockage de matériel d’entretien : Le conseil municipal approuve le projet de nouveau bâtiment permettant la mise aux normes du stockage du matériel d’entretien et l’amélioration des conditions de travail de l’agent communal. Le montant total des travaux est estimé à 43 000 €. Le conseil municipal sollicite une subvention de l’Etat à hauteur de 50%. 6. Tableau de voirie : Le conseil municipal décide de dénommer : Rue de Rozan l’impasse qui débouche à l’Est de la rue de Cugney, Chemin de la côte aux cerisiers la rue entre la rue de Virey et le lotissement communal, Rue des longues Rayes l’impasse qui débouche au Nord de la Grande rue. 8. Modification des statuts de la communauté de communes : Le conseil municipal approuve le transfert de la compétence « Assainisement non collectif » à la communauté de communes.

19 février 2011

Bienvenue à Charles

Charles est né le 15 février 2011 à Besançon. Il fait la joie de ses parents, Marie et Laurent Seguin. Félicitations.

28 janvier 2011

Plan d’aménagement de la forêt communale

La Forêt communale de Choye constitue un patrimoine environnementale et financier à protéger pour les générations futures. Un travail a été engagé par l’ONF et la commission bois du conseil municipal pour étudier un plan d’aménagement de la forêt communale pour la période 2012-2031. Ce plan permet,  à partir d’un bilan de la gestion passée, d’orienter de programmer une gestion durable de notre forêt sur les 20 ans à venir. notre forêt, d’une surface de 114 ha, est notamment peuplée de chênes, de hêtres, de charmes et de frênes.

25 janvier 2011

Nids de poules

L’hiver a été précoce et très rigoureux. Les conséquences ne se sont pas fait attendre avec l’apparition de nombreux nids de poules. Joël a interrompu ses congés pour effectuer un rebouchage avec de l’enrobé à froid. Ces réparations provisoires éviteront l’aggaravation des dégâts dans l’attente de la réfection annuelle des rues qui sera réalisée, comme chaque année, au printemps.